La nébuleuse de la bulle

Cette petite beauté bleutée de 10 années-lumière de diamètre est le résultat des vents solaires soufflés par l’étoile qu’elle contient. Sa couleur indique la présence d’hydrogène ionisé. Les zones vaporeuses orangées qui l’entourent sont en fait un nuage de molécules excitées par la chaleur de l’étoile. D’ailleurs, cette dernière (SAO 20575, désolé, elle n’a pas de nom plus sympa que ce matricule) est toute jeune, du haut de ses 4 millions d’années, et pourtant, elle envoie déjà du 35 000°  dans le voisinage :p Pour vous dire, notre soleil est à seulement 6000° en surface, toutefois, on se contentera de ça hein ! Il fait déjà assez chaud sur notre planète avec l’effet de serre !

Visualization Credit: NASA, ESA, and F. Summers, G. Bacon, Z. Levay, and L. Frattare (Viz 3D Team, STScI);
Acknowledgment: T. Rector/University of Alaska Anchorage, H. Schweiker/WIYN and NOAO/AURA/NSF, NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team (STScI/AURA)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s