Un cerveau prédictif plutôt que réactif ?

part-2-leadership-blog-header-picture-540x316

Lisa Feldman Barrett de l’Université Northeastern (É.-U.), professeure en psychologie et en neuroscience nous en dit plus à ce sujet et je vais synthétiser ce qui a été avancé.

Un des grands axes, longtemps acceptés par les neurosciences, était de s’accorder sur le fait que les neurones réagissent à des stimuli. En gros, que notre matière grise dort, mais s’active qu’à la suite de perception sensorielle (un son, une lumière, un pincement …).

Or, nous savons, depuis tout récemment, que tous les neurones sont en permanences actifs. Ce qui enraye la théorie de la réaction, puisque l’activité étant constante. Cette dernière est en fait le berceau de prédictions que font nos neurones en interagissant les uns, les autres, suivant l’information reçue.

Il a repéré deux types de prédictions : les micro et les macro.

  • Les micros : elles sont la pour prédire toutes les « micro » stimulations qui nous arrive et sont découpés, analysés, très vite pour estimer ce à quoi nous avons à faire. Ça peut être un grincement de chaise, votre prénom …
  • Les macros : elles gèrent des stimulations plus complexes. Par exemple, interpréter le front qui se plisse de votre interlocuteur et les commissures de lèvres tombantes, indiquant un étant peut être de tristesse. Du coup, vous allez changer d’expression vous-même parce que cette hypothèse vous est prédite. Cependant, si votre interlocuteur vous fait une farce, et qu’il éclate de rire en voyant votre tronche, vous allez être un peu confus, puis rire ! Dur dur les macro-prédictions d’être dans le juste constamment ! L’erreur est neuronale 😀

Au-delà de ces explications, il faut voir un peu plus loin ce que cette découverte suggère. En effet, il est tout à fait imaginable que ce système prédictif se reproduise dans le cas de prise de décision, de souvenirs, de jugement … Puisqu’on ne réagit plus, mais prédisons ce qui doit être comprit. Vous me suivez ? :p

De quoi remettre en question notre libre arbitre !

Petite parenthèse : Pour ceux qui touchent un peu à l’informatique et on eu vent des avancées en intelligence artificielle, vous ferez un parallèle évident avec la manière dont on conçoit les IA aujourd’hui, basée sur le deep learning et les algorithmes prédictifs !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s