Pourquoi on peut en foutre partout avec sa théière

On est d’accord, le design de cette théière envoie du bois. Du bois de bambou. C’est solide le bambou.

Dites-moi, vous n’avez jamais eu de problème pour verser avec votre théière ? Genre, tu penches le bordel et ça commence à pisser à côté ? AAAAAAAAAAaaaah je me disais aussi que je n’étais pas le seul 😀

Et bien, comme je suis curieux, j’ai cherché pourquoi. Oui. Sérieusement. #LaSolitude

L’effet Coanda, ça vous dit quelque chose ? Non ? Bon. Petit cours vite fait, comme ça, on fera partie des gens qui « savent », des « vrais », des « pures », des « eux-mêmes ils savent ».

Bref : C’est une mécanique des fluides. Ça fait une petite plombe que les physiciens bossent le sujet. Le principe c’est qu’un fluide va épouser la surface sur lequel il s’écoule quitte à faire des virages « en tête d’épingle ». Cette mécanique dépend de la vitesse d’écoulement, de l’intensité de son débit et l’inclinaison de l’ajutage (ouais, y a un lien avec juter pour les plus cochons d’entre-vous). Pour pallier le problème, il suffit d’augmenter le débit pour que l’effet Coanda cesse !

Plus de raison d’en foutre partout dorénavant ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s